Une semaine de vacances à Split,

Avant-propos:

Nous nous envolons le dimanche 30 août au départ de Baden-Baden (15 minutes de Strasbourg), grâce à Ryanair, un vol low-cost pour 85 euros aller-retour (achat des billets fin juillet) 
Notre logement nous l’avons trouvé par le biais d’Airbnb. La Croatie est l’une des destinations où la location se pratique principalement par Airbnb.
Ainsi, à Split nous trouvons un magnifique appartement en face de la mer (quelques escaliers à descendre mais malgré tout une vue splendide) avec une belle petite terrasse (plain pied). L’appartement était moderne, pour 4 personnes avec une cuisine très fonctionnelle et surtout un logement rien que pour nous (sans les propriétaires) ! La semaine en location nous a coûté 320 euros (vous pouvez négocier sur Airbnb, un avantage à ne pas négliger).
Donc c’est pour 240€ par personne (vol+logement) que nous nous envolons pour la Croatie.
Notre budget nourriture était de 80€ pour la semaine (40€ par personne) et les dépenses sur place (pour toutes nos visites: parc de Krka, Dubrovnik et Zadar) s’élèvent à 210 €.

Après avoir visité Dubrovnik et Zadar, je ne regrette pas d’avoir choisi de passer ma semaine à Split. Dubrovnik est beaucoup trop touristique (même le jour de notre visite soit le 1er jour de septembre donc j’ose imaginer en juillet-août), Zadar n’est pas une ville très intéressante, on fait très vite le tour de la ville. Split demeure un véritable coup de coeur.
IMG_5348

Dimanche (le voyage)

Nous atterrissons le dimanche à Zadar, où nous passerons une journée et une soirée en fin de semaine pour notre retour.
La chaleur du Sud et cette petite odeur de vacances à la sortie de l’avion me remplissait déjà de joie. A la sortie de l’aéroport, nous retirons directement de l’argent (la monnaie en Croatie est en kuna !) Je peux vous assurer que cela est étrange lorsque vous vous retrouvez avec 3200 kunas en main, alors qu’en fait cela ne vaut que…. 320 euros !

En effet, en Croatie tout est bien moins cher, ça fait toujours bizarre de se dire que l’on boit une bière de 0,50 cl pour même pas 2€.
(Je vais éviter de parler de l’apéro dès l’introduction… Pour qui vais-je passer 😉 ?)

Anyway, après avoir retiré nos kunas, nous prenons la première navette, à l’extérieur de l’aéroport, direction la station de bus (le bus de l’aéroport vers le centre ville de Zadar ne s’arrête que deux fois : la station de bus +  le centre ville).

A la station de bus, il faut faire attention aux choix du bon bus car plusieurs bus partent vers différentes destinations. Vous pouvez acheter vos billets sur place (jamais dans le bus!!!! Il faut son billet avant la montée du bus) ou sur internet à l’avance. Nous les avions acheté sur internet (13€ l’aller pour Split, 2heures 45 de bus….. eh oui !)
Nous arrivons à 14heures dans la splendide ville de Split.

DSC_0035.jpg
(petite terrasse de notre appartement)  

Le propriétaire de l’appartement nous attendait à la station de bus à Split, il nous a conduit à l’appartement en nous faisant une petite visite guidée à travers la ville et en nous racontant quelques histoires et anecdotes. C’était très sympathique ! Une fois installés, nous décidons d’aller faire quelques courses et d’aller manger dans un beau petit restaurant : le F-Marine (très belle vue sur la ville, agréable petit diner où les prix défient toute concurrence ! photo ci dessous). Après cette journée passée principalement en vadrouille dans les transports en commun, nous décidons de nous reposer pour mieux attaquer cette semaine !

 

DSC_0052

DSC_0055

Lundi (le repos) 

Premier jour de vacances rime avec :  découverte de la ville, plage, apéro (enfin je peux en parler !) et sortie nocturne ! Voilà comment résumer cette petite journée encore une fois très reposante ! 

Quelques détails :

Pour la découverte de la ville : Split est une petite ville où le but est de se perdre et reperdre dans toutes les petites ruelles. Surtout ne faites pas la même erreur que moi : si vous voyez un beau petit magasin, allez y ! Ne vous dites surtout pas « Oh je repasserai une autre fois, ou plus tard » Non non et RE NON ! C’est un vrai labyrinthe, il ne faut pas reporter vos visites ! Nous sommes tombés par pur hasard sur un petit marché au fond des ruelles, derrière les murs de la ville. Dans ce petit marché, où nous sommes éblouis par les couleurs, nous décidons d’acheter un poulet rôti avec des petites pommes-frites pour déguster ce repas face à la mer – tel de vrais vacanciers ! Puis nous sommes retournés à la station de bus de Split afin d’acheter nos billets pour nos futurs voyages : Parc de Krka  mardi et Dubrovnik, mercredi !

DSC_0005DSC_0009DSC_0014DSC_0370
Pour la plage : nous ne sommes pas allés sur la plage principale, le but étant d’éviter les touristes, nous avons trouvé une petite plage en bas de chez nous, avec un petit bar-café splendide où la vue était magnifique (première photo, tout au loin se trouve le petit bar)

DSC_0379

DSC_0397
Pour la sortie nocturne : c’était la première fois que nous visitions la ville de Split de nuit. Même fin août, pour la fin de saison, la ville était très vivante. Les gens sortent, dansent dans les rues, une ambiance bon enfant, très agréable ainsi ! Nous assistons à un concert en plein air et gratuit sur l’allée principale. C’est en se perdant dans les rues que nous trouvons des petits bars adorables et vivants ! À y passer la nuit … Je vous invite donc une fois sur place, à choisir votre bar celui avec lequel vous aurez le plus d’affinités !
Pour nous il s’agira d’un petit bar espagnol !
NB : la cigarette est (encore) autorisée à l’intérieur des bars, essayez d’en trouver un avec terrasse ! 
DSC_0084DSC_0099DSC_0059DSC_0108

Mardi (parc Krka):

Un de mes moments préférés des vacances : le petit déjeuner sur la terrasse. Quel bonheur de boire sa tasse de café en paix, la chaleur n’était pas étouffante, le soleil était présent mais nous étions ombrés sous les palmiers… Bref c’était un moment exquis ! 

Après ce petit déjeuner royal, nous partons prendre le bus direction le magnifique parc de Krka ! Je recommande cette visite encore et encore ! Néanmoins, on nous a prévenu que les touristes étaient présents en masse en juillet-août donc si vous êtes dans cette période touristique évitez les weekends et prévoyez de partir tôt ! Nous prenons le bus à Split qui nous conduit non loin du parc, dans le village de Šibenik. Vous pouvez acheter vos tickets d’entrée pour le parc sur place. C’est ce que nous faisons (si vous êtes en période juillet-août je vous recommande, bien évidement, de les commander sur internet). Après l’achat des tickets nous montons à bord d’un bateau navette qui nous conduit au parc (le prix de l’entrée du parc comporte cette traversée aller-retour qui dure environs 20 minutes). La traversée jusqu’au parc est renversante ! Cela vous donne un petit gout de ce qu’il vous attend. Puis nous arrivons au pied des cascades, et là… le seul mot qui vous vient « WAOUAOU ». C’est une vue à vous couper le souffle, nous pourrions rester au bord de l’eau des heures durant(la température de l’eau était certes un peu fraiche mais malgré tout, cela demeurait agréable). Je vous conseille de commencer par la plus grande cascade où l’on peut se baigner à l’entrée du parc (certains commencent par la visite du parc et garde la surprise de cette cascade en guise de final). Ainsi, vous pouvez vous y baigner, puis une fois que vous vous êtes rafraîchis vous pourrez vous promener et découvrir tout le parc (car oui il y a d’autres cascades impressionnantes mais où on ne peut, malheureusement, s’y baigner !)C’est agréable de se promener avec la peau fraiche, car la chaleur est assez lourde dans le parc ! De plus il faut compter une bonne heure pour faire le tour du parc !
Nous en avons eu pour 20 euros environ par personne pour l’entrée du parc + le bus aller retour. 

Quelques info sur le parc :
Heures d’ouverture :
Juillet et août : 8.00 – 19.00 h
Juin et septembre : 9.00-18.00 h
Avril-mai et octobre : 9.00-17.00 h
Janvier-mars et novembre-décembre : 9.00-16.00 h

Prix de l’entrée:
Juillet-août : 95 kn (13 € ) pour les adultes, 70 kn (10 €) de 7 à 14 ans, gratuit pour les enfants de moins de 7 ans.
Avril-juin et septembre : 80 kn (11 €) pour les adultes, 60 kn (8 €) de 7 à 14 ans, gratuit pour les enfants de moins de 7 ans.
Février-mars et octobre-décembre : 30 kn (4 €) pour les adultes, 20 kn (3 €) de 7 à 14 ans, gratuit pour les enfants de moins de 7 ans.

DSC_0155DSC_0160DSC_0175DSC_0187

Après y avoir passé la journée nous reprenons le bus et rentrons vers 21h à Split. Nous décidons de rentrer à l’appartement car le lendemain nous nous levons tôt pour prendre le bus direction Dubrovnik !

Mercredi (Dubrovnik) :

Après une nuit écourtée par un réveil branché pour 4h, nous nous préparons pour l’aventure ! 5heures de bus nous attendent (en réalité 6 !!). Les heures passent plutôt vite puisqu’une fois dans le bus nous essayons de trouver sommeil ! MAIS notre sommeil fut écourté par une sacrée peurEn effet, pour voyager de Split à Dubrovnik il faut traverser la Serbie… Après 4 heures de voyages le bus s’arrête, on nous demande de préparer les cartes d’identité car là bas ils ne rigolent pas avec ça ! OR … nous avions laissé nos cartes d’identité à l’appartement avec nos billets d’avion (vision pratique : si on se faisait voler quelque chose au moins nous pouvions rentrer en France avec les deux documents les plus importants !). Panique générale... Nous attendons les contrôleurs-policiers Serbes, ils nous demandent nos papiers… Et là nous leur expliquons la situation dans un anglais fort marqué par l’accent français… Miracle ? Je ne sais pas, mais à peine avoir prononcé « We are from France » => Pas de problème allez y ! (aussi bien pour le voyage aller que le pour le voyage retour) Alalala, on nous aime à l’étranger, on nous aime !

Nous arrivons aux alentours de 11heures à Dubrovnik. Affamés (pour ne pas changer !), nous nous rendons directement dans un restaurant EXCELLENT. Le meilleur plateau de poissons que je n’ai jamais mangé. Restaurant très bien noté sur Tripadvisor : LADY PI-PI  (40 euros pour deux avec un énorme plateau de poissons, frites, et bières), magnifique petit havre de paix (quelques tables seulement, à 12h les gens faisaient la queue pour y entrer…). Le poisson est cuisiné devant vous, au feu de bois ! Evitez à tout prix les restaurants touristiques à l’intérieur de Dubrovnik sur la grande place… C’est beaucoup plus cher pour de la nourriture décongelée.

Après ce festin, nous nous rendons à la plage pour profiter un petit peu du soleil et nous rafraichir avant de visiter les remparts de Dubrovnik !

Petit topo : Dubrovnik est une ville où la vie est entre les remparts. Cette ville est réputée pour la série « Game of Throne ». Néanmoins c’est une ville qui contient une grande histoire. Le 1er octobre 1991, l’armée populaire yougoslave attaque et encercle Dubrovnik pendant la guerre d’indépendance Croate. De 1992 à 1993, la ville est la cible de tirs de l’armée serbo-monténégrine, 68 % des bâtiments de la vieille ville auraient été touchés directement par les tirs d’obus. La reconstruction s’est déroulée dans le respect des techniques traditionnelles.

La visite des remparts dure une bonne heure et demie, je conseille cette visite encore et encore (je conseille beaucoup de choses dit donc!). De là haut vous pouvez repérer des petites ruelles, des restaurants ou des petits coins de baignade où vous rendre une fois redescendu.

Dubrovnik est donc une petite ville fortement touristique mais très sympathique. Néanmoins, comme je le disais en avant propos, je n’y passerai guère une semaine. Une journée suffit largement ! Nous prenons le bus de 18h45 et nous sommes de retour pour 22h à Split.

Une fois à Split, nous décidons de boire un petit coup (encore ?? des vrais français!) dans cette ville dont on ne se lasse pas, après tout nous pourrons enfin faire une grasse mat’ le lendemain !

Une splendide journée remplie d’aventures se termine ! Chaque jour passe lentement, mais c’est une bonne lenteur, comme si nous pouvions profiter de chaque instant au maximum… Nous sommes à la moitié de nos vacances, et la tête déjà pleine de souvenirs !

DSC_0198DSC_0203DSC_0204DSC_0208DSC_0220DSC_0258DSC_0269IMG_5396DSC_0318DSC_0343 DSC_0307DSC_0345DSC_0347DSC_0356

Jeudi (ressemble à Lundi):

Dernier jour à Split, ce qui nous amène au shopping…. Pas le shopping centre commercial… Non pas du tout ! Le shopping : souvenir de vacances => cartes postales (que nous n’avons jamais envoyé => honteux !!!), de l’huile d’olive et tous les cadeaux pour nos familles ! Ce qui nous permet de nous perdre encore et encore dans les ruelles de Split. Après cela, direction la plage, pour parfaire notre bronzage ! Nous profitons des derniers rayons du soleil, de chaque petit moment, et nous photographions toutes les images que nous pouvons pour les garder à l’esprit…

Après la plage, nous décidons de passer la soirée en ville et de tester quelques bars les mieux notés par trip :

Nous testons le NUMERO 1 des restaurants et bars : WINE & CHEESE => olalalalalalalalala, comme c’était bon, là je ne peux même pas décrire toutes les saveurs gustatives !

DSC_0399

DSC_0400

Après cela nous nous promenons de nuit dans les rues toujours aussi animées et nous finissons notre dernière soirée à Split dans un bar de jazz époustouflant. C’était magique, comme transportés dans une autre époque. Vous pouvez fumer un cigare dans une ambiance cosy, avec un petit whisky et une musique d’ambiance comme dans les films ! J’aurai aimé y aller tous les soirs. Le bar est au fond d’une petite ruelle, la musique de jazz raisonne et vous transporte comme un aimant dans ce bar, c’était féérique !

Puis nous rentrons doucement à l’appartement en regardant derrière nous la vue sur cette ville une dernière fois…

DSC_0409DSC_0410DSC_0430DSC_0445DSC_0451DSC_0452DSC_0454DSC_0455DSC_0458

Vendredi (Zadar) :

Après avoir remballé nos affaires, nous quittons l’appartement pour rejoindre un petit appartement trouvé sur booking, à Zadar. Nous prenons donc le bus de Split à Zadar pour rejoindre la ville où se trouve l’aéroport. Bon je ne vais pas raconter l’anecdote où nous nous faisons avoir dans un attrape touriste de BASE avec un chauffeur de « taxi », mais je vous conseille de bien planifier votre arrivée à Zadar  (le seul point que je ne prévois pas et on se fait avoir comme des touristes ! Ah bravo Caroline !!). Bref, après avoir déposé nos affaires dans l’appartement nous nous rendons à Zadar. Nous faisons une petite ballade dans la ville où nous découvrons le fameux orgue sous la mer. C’est un instrument de musique de 70 mètres de long conçu par Nikola Basic. Quand une vague percute la digue elle pénètre dans les tuyaux, chasse l’air et produit un son très harmonieux. C’est fascinant, la mélodie est tout à fait aléatoire, un instrument très poétique. Nous restons bien 30 minutes à écouter « la mer chanter ». Nous aurions pu rester plus longtemps mais la pluie commença à s’inviter dans notre séjour (la Croatie devait être triste de notre départ !). Du coup nous passons la journée à discuter dans un petit bar, à rechercher sur Tripadvisor notre restaurant où diner le soir.

Zadar n’est pas spécialement une ville que je recommande pour passer une semaine de vacances. Si vous pouvez même ne pas vous y arrêter alors ne vous y arrêtez vraiment pas !  Il n’y a pas grand chose à voir, le tour de la ville est très vite fait ! Ca n’a rien à voir avec Split… C’est vraiment la ville de transition pour la veille du départ avec Ryanair… (Easyjet propose d’atterrir directement à l’aéroport de Split !)

DSC_0468DSC_0475

C’est ainsi que s’achève ces magnifiques petites vacances en Croatie, j’aimerai beaucoup y retourner, et pourquoi pas un jour faire le tour de la Croatie et y découvrir toutes les petites criques et endroits atypiques de ce beau pays riche en histoire ! 

IMG_5439